fbpx

Google ajoute un rapport Page Expérience sur Search Console : ce qu’il faut savoir

  • icadmin
  • avril 22, 2021
  • Aucun commentaire
Quelles données sont proposées dans le nouveau rapport Search Console dédié à l’évaluation de l’expérience utilisateur ?
La Search Console se dote d’un nouveau rapport pour mesurer les critères liés à l’expérience utilisateur. © Google

Désormais annoncée pour la mi-juin 2021, la mise à jour Page Experience de Google, qui va introduire la prise en compte de critères de performance web pour classer les résultats de recherche, s’accompagne d’un nouveau rapport sur Search Console.

Le rapport page Experience vous permet d’avoir une vue d’ensemble de l’expérience utilisateur offerte par votre site. Google évalue les métriques relatives à l’expérience sur la page pour chaque URL de votre site et les utilise comme critères de classement dans les résultats de recherche Google sur les appareils mobiles, précise la firme dans sa page de support.

Parmi les critères utilisés pour évaluer les données liées à l’expérience utilisateur des pages web, le moteur précise qu’il va s’appuyer sur les indicateurs Core Web Vitals, le rapport sur l’ergonomie mobile, les problèmes de sécurité rencontrées par un site, l’utilisation du protocole HTTPS et l’expérience publicitaire.

À lire également
Core Web Vitals : quel sera l’impact de la mise à jour Google Page Experience de mai 2021 ?

Les données du rapport Page Experience de la Search Console

Pour aider les référenceurs à respecter les nouveaux critères SEO dans le cadre de la mise à jour Google Page Experience, le nouveau rapport de la Search Console donne accès aux données suivantes :

  • le pourcentage d’URL mobiles dont l’état est jugé « satisfaisant », c’est-à-dire obtenant un score « bon » dans le rapport des Core Web Vitals et ne présentant aucun problème d’ergonomie mobile,
  • le nombre total d’impressions de « bonnes » URL, à savoir le « nombre d’impressions générées par des URL valides au cours de la période indiquée dans le graphique »,
  • les valeurs quotidiennes du graphique, qui comprend le pourcentage de ces URL mesurées chaque jour par Google.

Les signaux Page Experience dans le nouveau rapport de la Search Console. © Google

À noter que certains écarts de données pourront être constatés dans ce nouveau rapport Page Experience, comme le précise Google :

Les données sources du rapport Page Experience reposent sur l’évaluation des statistiques issues de plusieurs références et rapports : rapport « Core Web Vitals », rapport sur l’ergonomie mobile, etc. Comme ces évaluations suivent des calendriers différents, l’état actuel de chaque URL peut différer de celui indiqué dans le rapport. C’est pourquoi nous vous conseillons de vous intéresser aux tendances de vos données (…) et à l’évaluation générale (…) plutôt que de vous fier à ce rapport pour obtenir une évaluation précise d’une URL.

Qu’est-ce qu’une URL « non valide » selon Google Page Experience ?

Une URL sera considérée comme « non valide » dans le rapport Page Experience de la Search Console dans les cas suivants :

  • si elle affiche un état « médiocre » ou demandant une « amélioration nécessaire », ou encore si elle n’apparaît pas dans le rapport Core Web Vitals,
  • si elle présente un ou plusieurs problèmes d’ergonomie mobile, ou si elle n’apparaît pas dans le rapport dédié à ce critère,
  • si elle est diffusée via le protocole HTTP et non HTTPS,
  • si le site rencontre des problèmes liés à la sécurité,
  • si le site présente un ou plusieurs problèmes liés à l’expérience publicitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *